Auteur : Alain-Patrick Olivier

Georg Wilhelm Friedrich HEGEL, Vorlesungen über die Philosophie der Kunst I. Nachschriften zu den Kollegien der Jahre 1820/21 und 1823 (Gesammelte Werke, Band 28,1), hrsg. von Niklas Hebing, Hamburg, Meiner, 2015, 513 p.

Ce premier volume des Gesammelte Werke consacré à la philosophie de l’art de Hegel présente les cours donnés par Hegel à Berlin en 1820/1821 et 1823. Il n’offre pas un matériau nouveau, car ces cours ont été publiés auparavant. H. Schneider a édité en 1995 le cahier d’Ascheberg pour le cours de 1820/21, et A. Gethmann-Siefert a édité pour la première fois en 1998 le cahier de Hotho pour l’année 1823. Il semble que la présente édition s’appuie sur ce précédent travail éditorial sans qu’il soit possible de l’attester. En effet, les noms des précédents éditeurs – sans doute auteurs des transcriptions – n’apparaissent pas, ce qui laisse penser à un tout nouveau travail d’édition des sources. Mais le présent volume est tel qu’il ne contient aucune présentation ou avertissement, ni aucune information sur l’origine des textes. Il faudra attendre la publication d’un autre volume pour que le lecteur puisse disposer de la présentation scientifique et de l’apparat critique indispensables à une édition aussi ambitieuse que celle des Gesammelte Werke. Le texte de 1820/21 ne semble pas différer en tout état de cause de l’édition précédente. Il n’est d’ailleurs pas nécessairement corrigé dans ses éventuelles erreurs de transcription (par exemple, dans le passage sur la comédie, je lis sur le manuscrit, p. 270, « die Mücke » et non « die Flüche »). En revanche, pour le cours de 1823, l’éditeur semble proposer une version révisée du cahier de Hotho et donne un complément à l’édition de Gethmann-Siefert. Renonçant au principe de la compilation, il choisit en effet de suivre ce manuscrit de Hotho tout en proposant également des variantes issues du cahier de Kromayer (comme nous le faisions dans notre propre édition du manuscrit anonyme de la bibliothèque Victor Cousin, une source à laquelle il aurait pu être fait référence). Il faudra néanmoins attendre les volumes suivants pour que nous puissions nous forger un avis définitif sur cette nouvelle édition critique des cours d’esthétique. Dans l’attente, les lecteurs et les chercheurs seront sans doute tentés de se référer plutôt aux éditions originales et plus accessibles de Schneider et de Gethmann-Siefert (cette dernière comportant préface, notes, index) dans leur approche scientifique des textes.

Alain-Patrick OLIVIER (Université de Nantes)

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de littérature hégélienne XXVII chez notre partenaire Cairn 

Pour citer cet article : Alain-Patrick OLIVIER, « Georg Wilhelm Friedrich HEGEL, Vorlesungen über die Philosophie der Kunst I. Nachschriften zu den Kollegien der Jahre 1820/21 und 1823 (Gesammelte Werke, Band 28,1), hrsg. von Niklas Hebing, Hamburg, Meiner, 2015 » in Bulletin de littérature hégélienne XXVII, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 773-802.

Du même auteur :

  • Alain-Patrick OLIVIER, « La logique de l’action de Michael Quante », Archives de Philosophie, 2012, 75-2, 267-278.