Auteur : Alberto Frigo

DROZDOWICZ, Zbigniew, Cartesian Rationalism : Understanding Descartes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, « Warsaw Studies in Philosophy and Social Sciences », 3, 2015, 152 p.

Ce petit livre au titre ambitieux propose de reconnaître dans la pensée cartésienne « a variant of an intellectual rationalism » (p. 8). Comprendre D., comme le sous-titre l’annonce, reviendra ainsi à montrer que le « système » cartésien constitue « une longue chaîne de raisonnements » (p. 9), déployée par l’entendement à partir d’une série de principes inébranlables qui en constituent les « piliers » (p. 101). L’auteur revient ainsi sur la presque totalité du corpus cartésien, qu’il ressaisit au fil d’une série de distinctions : « method and methodology » (chap. II), « episteme and epistemology » (chap. III), « ontic, ontology and metaphysics » (chap. IV) et « physics, physiology and psychology » (chap. V). Il en résulte un exposé suivi des œuvres majeures de D., assorti de nombreuses citations et de longues paraphrases, notamment des Regulae, des Méditations et des Objections et Réponses. Un premier chapitre, consacré à la biographie intellectuelle de D. et à sa posture à l’égard de ses interlocuteurs en tant qu’expressions d’un modèle de « Cartesian life-rationality » et une annexe finale, portant sur les Méditations cartésiennes de Husserl, complètent le volume. Confronté à une analyse qui s’en tient le plus souvent à la lettre du texte cartésien et qui renonce délibérément à tout débat avec la littérature critique (unique exception, deux post-scriptum qui reviennent sur un article de J.-L. Marion sur les natures simples, p. 58-60 et 105-107), le lecteur a souvent du mal à trouver la ligne directrice de l’interprétation proposée. À ce titre, une mise au point préliminaire sur le concept – anachronique et fort difficile à manier – de « rationalism » aurait été sans doute bienvenue (on se reportera pour cela aux remarques introductives de J. Laporte dans son Le rationalisme de Descartes, Paris, 1945, malheureusement trop rarement citées dans le débats sur la légitimité du couple rationalism/empiricism qui animent depuis quelques années la littérature critique anglo-saxonne). Si on repère sous la plume de l’A. des remarques pertinentes et originales (voir en particulier p. 122-123 sur les Passions de l’âme), on ne peut que regretter les nombreuses coquilles et les quelques erreurs (voir par ex. « Morin and Marine Mersenne – both Jesuists », p. 15 ; « the already published [sc. avant le Monde] Rules for the Direction of Mind », p. 110).

Alberto FRIGO

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin cartésien XLVI chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Alberto FRIGO, « DROZDOWICZ, Zbigniew, Cartesian Rationalism : Understanding Descartes, Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, « Warsaw Studies in Philosophy and Social Sciences », 3, 2015, 152 p. » in Bulletin cartésien XLVI, Archives de Philosophie, tome 80/1, Janvier-mars 2017, p. 147-224.

♦♦♦


Du même auteur :