Auteur : Claire Pagès

Molly MACDONALD, Hegel and Psychoanalysis. A New Interpretation of Phenomenology of Spirit, Abingdon-on-Thames, Routledge, 2014, 242 p.

Dans Hegel and Psychoanalysis, Molly Macdonald propose une réflexion sur la nature de l’intersubjectivité, réflexion largement inspirée par les discussions entre Lacan et Hyppolite dans les années 1950, qui constituent, aux yeux de l’auteur, le point de départ de toute analyse du rapport de Hegel à la psychanalyse. Le modèle proposé de l’intersubjectivité est basé sur le jeu des forces. L’élaboration d’un tel jeu est cherchée chez Hegel. Le livre soutient ainsi que le modèle hégélien de la reconnaissance est la force, idée crédible, étayée, mais aussi discutable au regard des critiques de la notion de force formulées par ailleurs par Hegel. Un des buts du travail est de montrer qu’on peut interpréter Hegel comme constituant un modèle du sujet et de ses relations intra-psychiques et intersubjectives à partir de son exploration du concept dynamique de jeu de forces, anticipant ainsi la thématisation du « jeu de forces » plus couramment attribuée à Nietzsche. […]

Claire PAGÈS (Université de Tours)

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de littérature hégélienne XXVII chez notre partenaire Cairn 

Pour citer cet article : Claire PAGÈS, « Molly MACDONALD, Hegel and Psychoanalysis. A New Interpretation of Phenomenology of Spirit, Abingdon-on-Thames, Routledge, 2014 » in Bulletin de littérature hégélienne XXVII, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 773-802.