Auteur : Domenico Collacciani

ARIEW, Roger, Descartes and the First Cartesians, Oxford, OUP, 2014, xix + 236 p.

Cet ouvrage donne un ample aperçu de l’œuvre des premiers cartésiens au moyen d’une vaste recherche sur le contexte scolastique d’où la nouvelle philosophie est issue. Au premier abord il paraît donc décrire la transition entre une façon de faire de la philosophie qui touche sa fin et une nouvelle philosophie qui commence. Cependant, comme l’A. l’a montré dans ses travaux précédents, s’il y a bien une transition au XVIIe siècle, en aucun cas il ne pourrait s’agir de la substitution d’un modèle de savoir à l’autre. Le propre de Descartes and the First Cartesians est d’étudier la transformation sous l’angle d’un élément invariable, en déterminant un trait commun à la philosophie avant et après D. Le rapport de la nouvelle philosophie à la scolastique est pris en considération en tenant compte du contexte spécifique de l’enseignement de la philosophie au XVIIe siècle. L’ouvrage examine ainsi un corpus très ample de manuels scolaires parus avant et après D., dans le but de mesurer les effets de la rencontre de la pensée cartésienne avec une structure de savoirs traditionnelle bien établie. Au centre de l’étude, se trouve le fait bien connu que D. lui-même avait conçu les Principia d’abord comme l’édition annotée d’un texte préexistant (le choix était tombé sur la Summa quadripartita d’Eustache de Saint-Paul), avant qu’ils ne constituent un ouvrage autonome. […]

Domenico COLLACCIANI

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin cartésien XLVI chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Domenico COLLACCIANI, « ARIEW, Roger, Descartes and the First Cartesians, Oxford, OUP, 2014, xix + 236 p. » in Bulletin cartésien XLVI, Archives de Philosophie, tome 80/1, Janvier-mars 2017, p. 147-224.

Du même auteur :