Auteur : Emanuela Scribano

ARBIB, Dan & PAVLOVITS, Tamás, « Descartes est-il cartésien ? », Hungarian philosophical Review, 59, 2015/2, 168 p.

Il s’agit des actes d’un colloque tenu à Budapest les 23 et 24 janvier 2014 ayant pour objet la question : « Descartes est-il cartésien ? » Pour justifier le sens d’une telle interrogation, les éditeurs assignent deux tâches à ce recueil de textes (« Descartes est-il cartésien ? Descartes et son interprétation », p. 5-7) : mettre en lumière les décentrements internes, à savoir les lieux dans lesquels D. semble infidèle à « l’image de D. » déposée dans la littérature secondaire ou en tout cas au corps central de ses thèses, et les décentrements externes, à savoir les reprises et modifications que la postérité a imposées au cartésianisme. Les éditeurs sont conscients que ces objectifs seront d’autant mieux atteints que l’image de ce qui est contenu sous l’étiquette de « cartésianisme » sera précisée et détaillée. D’où deux questions : quand nous parlons de cartésianisme, entendons-nous la même chose qu’un immédiat successeur de D. ? Et comment l’entendons-nous ? Il est naturel que les réponses à des questions aussi exigeantes soient plus des indications de recherches que des résultats définitifs. De fait, ce recueil d’études s’inscrit dans une série de publications récentes tendant à repenser la notion même de cartésianisme […]

Emanuela SCRIBANO

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin cartésien XLVI chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Emanuela SCRIBANO, « ARBIB, Dan & PAVLOVITS, Tamás, « Descartes est-il cartésien ? », Hungarian philosophical Review, 59, 2015/2 » in Bulletin cartésien XLVI, Archives de Philosophie, tome 80/1, Janvier-mars 2017, p. 147-224.