Auteur : François Duchesneau

Herbert BREGER, Kontinuum, Analysis, Informales – Beiträge zur Mathematik und Philosophie von Leibniz. Vorwort von Wenchao Li, Berlin-Heidelberg, Springer Spektrum, 2016, xiii-205 p.

Ce volume regroupe seize articles de Herbert Breger sur l’histoire et la philosophie des mathématiques et des sciences en relation avec l’œuvre de Leibniz : huit chapitres sont en allemand, sept en anglais et un en français. Sans déroger à la rigueur technique que requièrent les sujets traités, l’auteur expose les enjeux épistémologiques que comportent les inventions et arguments de Leibniz, compte tenu à la fois du contexte historique où ceux-ci ont vu le jour et du caractère différent des théories avec lesquelles on tend à les comparer aujourd’hui. Certains chapitres présentent les thèses centrales de la métaphysique leibnizienne dans leur rapport à la constitution d’une philosophie de la nature (chap. 1er), ainsi qu’à l’agencement des principes fondateurs d’un système de la nature (chap. 7). D’autres portent plus directement sur les modèles de rationalité pour lesquels les mathématiques servent de matrice et qui se distinguent de façon nette d’autres modèles élaborés à la même époque : ainsi en est-il du chapitre 4. Becher, Leibniz und die Rationalität, du chapitre 6. God and Mathematics in Leibniz’s Thought, du chapitre 11. Analysis und Beweis, et du chapitre 14. The Art of Mathematical Rationality. Le chapitre 4. Über den von Samuel König veröffentlichten Brief zum Prinzip der kleinsten Wirkung, constitue une sorte d’hapax. Breger y traite de la lettre dont König avait produit une copie lors de la controverse relative à la découverte du principe de moindre action, qui l’avait opposé à Maupertuis et à Euler à l’Académie de Berlin en 1752-1753. Beaucoup de discussions ont par le passé entouré la question de l’authenticité de cette pièce. Breger énonce les principales raisons qui le font pencher en faveur du rejet : notamment la définition non proprement leibnizienne de la géométrie qui est proposée, la singularité du principe de moindre action par rapport aux arguments évoquant chez Leibniz des principes d’extremum, l’absence d’argumentation relative à la moindre action dans le manuscrit de la seconde partie du Specimen dynamicum ; d’autres arguments subsidiaires de valeur plus relative sont aussi évoqués. Serait-ce la fin de la discussion ? Il ne le semble pas, […]

François DUCHESNEAU

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin leibnizien III chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : François DUCHESNEAU, « Herbert BREGER, Kontinuum, Analysis, Informales – Beiträge zur Mathematik und Philosophie von Leibniz. Vorwort von Wenchao Li, Berlin-Heidelberg, Springer Spektrum, 2016 » in Bulletin leibnizien III, Archives de Philosophie, tome 80/3, avril-juin 2017, p. 561-623.

Du même auteur :