Auteur : Giulia Belgioioso

KAMBOUCHNER, Denis, Descartes n’a pas dit […]. Un répertoire des fausses idées sur l’auteur du Discours de la méthode avec les éléments utiles et une esquisse d’apologie, Paris, Les Belles Lettres, 2015, 225 p.

Ce petit livre est divisé en vingt-et-un chapitres dont chacun examine un énoncé attribué à tort à D. et autour duquel se sont construites autant de « fausses idées » ; à partir de textes, fragments ou expressions tirés d’écrits cartésiens souvent ignorés (à tort), l’A. démontre la fausseté ou la partialité de telles jugements. Vingt-et-un énoncés attribués à tort à D. et qui ont souvent produit des visions simplistes et déformées de la philosophie cartésienne. Ainsi, « Dans les écoles, on n’apprend rien d’utile » (chap. 1), « Les sens nous trompent » (chap. 2), « Rien n’est vrai sinon ce qui est clair et distinct » (chap. 3), etc. Quelques exemples de simplifications : la « réduction de la matière à l’étendue, c’est-à-dire à l’espace », contre laquelle la Règle XIV montre que « tout ce que l’énoncé exprime est une sorte d’illusion d’optique sur l’opération cartésienne » (p. 124) ; ou encore, contre la supposée disqualification cartésienne des expériences, le rappel […]

Giulia BELGIOIOSO

Retrouver l’intégralité du compte rendu et l’ensemble du Bulletin cartésien XLVI chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Giulia BELGIOIOSO, « KAMBOUCHNER, Denis, Descartes n’a pas dit […]. Un répertoire des fausses idées sur l’auteur du Discours de la méthode avec les éléments utiles et une esquisse d’apologie, Paris, Les Belles Lettres, 2015, 225 p. » in Bulletin cartésien XLVI, Archives de Philosophie, tome 80/1, Janvier-mars 2017, p. 147-224.