Auteur : Julie Henry

Charles RAMOND : Spinoza contemporain. Philosophie, Éthique, Politique, Paris, L’Harmattan, 2016, 496 p.

Cet ouvrage rassemble vingt-deux articles de l’auteur, soit profondément remaniés depuis leur première publication, soit nouvellement écrits, et qui ont été ordonnés de manière à retracer toute une trajectoire intellectuelle et singulièrement spinoziste parcourue depuis 1998 – date de parution du précédent recueil. La visée est annoncée dès l’Avant-propos : le « Spinoza contemporain » sera le Spinoza « qui inspire à distance une entreprise philosophique abordant aujourd’hui des questions inconnues à l’âge classique en essayant d’en maintenir la radicalité » (p. 17). C’est à ce Spinoza que s’intéresse l’A. depuis sa perspective qu’il qualifie lui-même de radicalement « immanentiste-quantitative » (p. 408), exposée dans sa thèse Qualité et quantité dans la philosophie de Spinoza et dont il tire depuis avec constance tous les fils, y compris ceux qui viendraient titiller nos valeurs et croyances les plus affermies. […]

Julie HENRY

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Julie HENRY, « Charles RAMOND : Spinoza contemporain. Philosophie, Éthique, Politique, Paris, L’Harmattan, 2016 » in Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 803-833.