Auteur : Michalis Skomvoulis

Aris STILIANOU : Ο Σπινόζα και η Δημοκρατία (en grec moderne) [= Spinoza et la démocratie], Athènes, éditions Polis, 2016, 213 p.

Le livre d’Aris Stilianou est le résultat de plusieurs années de recherche sur les questions philosophiques et politiques posées par la philosophie de Spinoza. Il est également le fruit de diverses discussions et d’échanges théoriques de l’auteur avec bon nombre de spécialistes, comme le montrent les remerciements de l’ouvrage. Stilianou ouvre son argumentation en se ralliant à un type de lecture de Spinoza qui co-articule l’élément métaphysique de sa philosophie avec l’élément politique. Il s’agit d’un type qui a principalement émergé dans les études spinozistes en Italie (Negri) et surtout en France (Stilianou se réfère notamment de manière explicite à Matheron, Macherey, Balibar et Moreau), et qui peut être qualifié de « progressiste » ou même de « radical ». L’argument principal du livre apparaît à travers l’adoption de ce type de lecture : reconstruire de manière politique la philosophie de Spinoza (même dans son noyau théorique) afin de comprendre cette dernière en tant que théorie normative et rationnelle de l’histoire et, dans une certaine mesure, de la science politique. Dans cette reconstruction, l’élément épistémologique coexiste avec l’élément normatif, en mettant en évidence le concept de démocratie comme critère de la normativité, mais aussi comme critère de la vérité existentielle de tous les régimes politiques (thèse qui constitue l’enjeu principal du livre). […]

Michalis SKOMVOULIS

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Michalis SKOMVOULIS, « Aris STILIANOU : Ο Σπινόζα και η Δημοκρατία (en grec moderne) [= Spinoza et la démocratie], Athènes, éditions Polis, 2016 » in Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 803-833.