Auteur : Oberto Marrama

Andrea SANGIACOMO & Francesco TOTO (dir.) : Essentia actuosa. Riletture dell’Etica di Spinoza, Milano/Udine, Mimesis, 2016, 231 p.

Cet ouvrage collectif étudie un aspect spécifique de la métaphysique spinozienne : la signification et l’utilisation du concept d’« essence ». Dans une introduction (p. 9-12), les éditeurs remarquent que le débat contemporain sur le statut et le rôle des essences dans le système spinoziste divise les commentateurs entre deux écoles de pensée différentes. Selon la première, la philosophie de Spinoza se référerait finalement à un modèle platonicien pour expliquer le rapport existant entre la chose sensible et sa forme intelligible ; les essences des choses, situées en Dieu, fourniraient la contrepartie éternelle et immuable de toutes les entités concevables et connues selon leurs manifestations dans un lieu et un temps déterminés. Selon la deuxième école, il n’y aurait pas d’essence éternelle réellement distinguable de l’histoire de la chose elle-même dans l’espace et le temps, ou séparable de ses relations concrètes avec le monde extérieur. L’essence de chaque être humain ne diffèrerait pas de son existence individuelle, déterminée par l’ordre nécessaire de rencontres avec les objets extérieurs et, par conséquent, par ses interactions avec les autres êtres humains. […]

Oberto MARRAMA

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Oberto MARRAMA, « Andrea SANGIACOMO & Francesco TOTO (dir.) : Essentia actuosa. Riletture dell’Etica di Spinoza, Milano/Udine, Mimesis, 2016 » in Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 803-833.