Auteur : Simon Icard

DEGROOTE, Nicolas, L’ordre de l’esprit. Pascal et les limites de la philosophie, Paris, Le Cerf, coll. « Philosophie et théologie », 2016, 283 p.

L’ouvrage est une nouvelle contribution aux débats pluriséculaires sur le rapport de Pascal à la philosophie. Pour l’A., Pascal [= P.] critique la philosophie en son ordre. Elle n’est pas destituée de l’extérieur, elle n’abdique pas non plus. Bien au contraire, P. « élabore une authentique philosophie, irréductible à son auto-destruction » (p. 266), en en déterminant quatre limites : la finitude comme limite de toute science, qui résulte du jugement de la philosophie par elle-même ; le péché originel comme hypothèse théologique seule à même de rendre compte de la totalité des effets et qui conduit la raison philosophique à juger qu’elle doit se soumettre ; l’orgueil et le désespoir comme limites à toute philosophie pratique déterminant le bien et les moyens d’y parvenir ; l’inefficacité persuasive de la philosophie comme limite à une apologie strictement philosophique, imposant le recours à la rhétorique.

L’ouvrage s’ouvre sur la pensée L 887 (« Descartes inutile et incertain ») et se clôt sur son rejet comme emblème du rapport de P. à la philosophie. Pour l’A., les quatre limites fixées par P. s’opposent point à point à la conception cartésienne de la philosophie : une recherche des principes, procédant selon les lumières naturelles, une étude de la sagesse, conduite selon l’ordre des raisons. Mais P. élabore bien une philosophie, expérimentale, ouverte à la théologie, ne conduisant pas à la sagesse et faiblement persuasive.

Simon ICARD

Retrouver ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin cartésien XLVII chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Simon ICARD, « DEGROOTE, Nicolas, L’ordre de l’esprit. Pascal et les limites de la philosophie, Paris, Le Cerf, coll. « Philosophie et théologie », 2016, 283 p. » in Bulletin cartésien XLVII, Archives de Philosophie, tome 81/1, Janvier-mars 2018, p. 171-223.