Auteur : Stany Mazurkiewicz

Wolfgang NEUSER & Pirmin STEKELER-WEITHOFER (Hrsg.), Natur und Geist, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2016, 266 p.

C’est d’une rencontre du « internationaler Arbeitskreis zu Hegels Naturphilosophie » que ce volume, comme plusieurs autres avant lui dans la même collection, est issu. L’ouvrage rassemble pas moins de quatorze contributions, toutes en allemand, sauf une rédigée en anglais. Celles-ci représentent un équilibre cohérent entre des philosophes hégéliens confirmés et reconnus (citons en particulier R. Wahsner et D. Wandschneider, en plus des deux éditeurs) et de plus jeunes chercheurs, dont l’objet de recherche principal n’est pas toujours la pensée de Hegel.

Par ailleurs, le sujet choisi – « nature et esprit » – permet un brassage thématique très large. L’accent est clairement mis sur une confrontation de la philosophie hégélienne avec un certain nombre de discours contemporains, philosophiques mais aussi et surtout scientifiques. C’est le parti pris réussi de l’ouvrage ; à l’exception de Schelling, on trouvera peu de références au contexte des œuvres hégéliennes. Les auteurs semblent ainsi poser la question : que nous donne à penser, aujourd’hui, la philosophie hégélienne ? Par là, et c’est un mérite certain du livre, les auteurs tentent d’en pointer à la fois les indéniables mérites, mais aussi d’en problématiser les limites, tout aussi indéniables.

On pourra par exemple commencer par s’étonner de voir D. Wandschneider utiliser la notion de système (au sens hégélien) pour penser la perception sensorielle sur le mode de l’émergence. De même, dans un article court mais aux nombreuses références scientifiques, S. Roterberg met en lumière une homologie structurelle remarquable entre la logique hégélienne du concept et nos connaissances dans le domaine de l’embryologie. Pour sa part, S. Lange fait de Hegel un penseur de l’histoire et de la raison dans son caractère historique, capable de fournir un cadre de pensée cohérent où inscrire l’idée de « programmes de recherche » avancée par l’historien des sciences Imre Lakatos. Les articles restants traitent de sujets aussi variés que la psychiatrie, le corps, la vision, ou encore la liberté. Voici donc un ouvrage qui devrait intéresser tous ceux qui entendent croiser système hégélien et science(s).

Stany MAZURKIEWICZ (Université de Liège)

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de littérature hégélienne XXVII chez notre partenaire Cairn 

Pour citer cet article : Stany MAZURKIEWICZ, « Wolfgang NEUSER & Pirmin STEKELER-WEITHOFER (Hrsg.), Natur und Geist, Würzburg, Königshausen & Neumann, 2016 » in Bulletin de littérature hégélienne XXVII, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 773-802.