Auteur : Victor Béguin

Alain BADIOU, L’Infini. Aristote, Spinoza, Hegel (1984-1985), Paris, Fayard, 2016, 318 p.

Le développement de la pensée d’Alain Badiou s’est de longue date accompagné d’un dialogue serré avec la logique hégélienne, dialogue dont un certain nombre de publications ont déjà marqué les étapes, depuis « La subversion infinitésimale » (Cahiers pour l’analyse, n° 9, 1967) en passant par sa contribution au volume Le Noyau rationnel de la dialectique hégélienne (1977), son premier traité philosophique personnel, Théorie du sujet (1982), la quinzième « méditation » de L’Être et l’événement (1988), jusqu’au chap. II.2 de L’Être et l’événement II : Logiques des mondes (2006), assorti d’une longue note dans laquelle Badiou, coutumier de ces exercices de rétrospection, récapitule lui-même les principales étapes de cette explication. C’est aujourd’hui une pièce centrale de ce dossier qu’il livre au public avec la publication du séminaire de 1984-1985 consacré à une analyse du concept d’infini chez Aristote, Spinoza, Pascal et Hegel. […]

Victor BÉGUIN (Université de Poitiers)

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de littérature hégélienne XXVII chez notre partenaire Cairn 

Pour citer cet article : Victor BÉGUIN, « Alain BADIOU, L’Infini. Aristote, Spinoza, Hegel (1984-1985), Paris, Fayard, 2016 » in Bulletin de littérature hégélienne XXVII, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 773-802.