EnglishTome 82, cahier 1, Janvier-Mars 2019

Raison et société chez le premier Habermas

Gilles Marmasse, Raison et société chez le premier Habermas. Avant-propos

Lire l’article

Jürgen Habermas, Réflexions sur le concept de participation politique

Cet article, écrit par Habermas, constitue le chapitre introductif d’une étude empirique, L’étudiant et la politique, menée par Habermas et quelques collaborateurs de l’Institut de Francfort pour la recherche sociale sur les représentations politiques des étudiants en République fédérale allemande. Il est traduit par Christian Bouchindhomme et Jean-Marc Durand-Gasselin.

Lire l’article

Isabelle Aubert, Marx dans les récits de jeunesse de Habermas

Cet article revient sur la centralité de la théorie marxienne dans les écrits de Jürgen Habermas antérieurs à la Théorie de l’agir communicationnel. Contestant la thèse selon laquelle l’approche habermassienne de Marx romprait avec celle de ses prédécesseurs de l’École de Francfort, Horkheimer et Adorno, on souligne ici comment les deux générations se rejoignent dans leurs confrontations et critiques de Marx. Et on découvre le rôle unique que revêt, pour le jeune Habermas, la théorie marxienne pour la constitution d’un modèle critique et pour l’établissement d’un diagnostic sur le temps présent.

Lire l’article

Clotilde Nouët, Légitimité et légitimation de l’État : fondements et exercice de la souveraineté selon Habermas

La théorie habermassienne de la « démocratie radicale » développe-t-elle une conception conséquente de la souveraineté populaire ? Celle-ci permet-elle de penser, outre les fondements légitimes du pouvoir, les conditions de son exercice ? On se propose ici de mettre au jour les continuités et les ruptures qui affectent la pensée politique de Habermas en nous intéressant à sa théorie des rapports entre légitimité et légitimation.

Lire l’article

Jean-Marc Durand-Gasselin, Habermas lecteur de Popper : faillibilisme et historicisme

Malgré l’opposition de Habermas à Popper dans La querelle du positivisme, le premier reprend du second une grande partie de sa lecture de Marx pour paradoxalement reconstruire le marxisme. Ceci n’est possible que grâce à une traduction des concepts de faillibilisme et d’historicisme dans ses propres coordonnées, celles de la détranscendantalisation, et grâce à un choix motivé pour le fonctionnalisme.

Lire l’article

Gilles Marmasse, Les phénomènes de crise dans Raison et légitimité de Jürgen Habermas

L’article examine le concept de crise tel qu’il est développé dans Raison et légitimité de Jürgen Habermas et cherche à mettre en évidence la théorie de la société qui la sous-tend. Habermas définit la crise par l’association d’un trouble de la régulation et d’un trouble de socialisation et propose deux approches, l’une plutôt fonctionnaliste et l’autre plutôt normative, de la société. L’article cherche alors à mettre en évidence ce qui associe ces deux approches : une certaine perplexité théorique et néanmoins un choix militant en faveur de la raison.

Lire l’article

* * *
Bulletin cartésien XLVIII

Lire l’article