Auteur : Maria-Luisa De La Cámara

Diana COHEN : Spinoza. Una cartografía de la Ética, Buenos Aires, Eudeba, 2015, 277 p.

Diana Cohen, professeur de philosophie à l’Université de Buenos Aires et spinoziste réputée, signe un travail qui concerne la philosophie pratique de Spinoza.

Cette contribution comporte une double approche. D’une part, un parcours subjectif : c’est en effet la petite-fille du rabbin de la Communauté sépharade de Flores qui réfléchit sur la problématique de l’existence chez Spinoza ; elle montre clairement les points de repère de l’éthique spinoziste, tout en discutant les grands interprètes et commentateurs de sa pensée. Le second parcours, d’autre part, est objectif : il analyse les fondements ontologique, physique et psychologique des affects.

En faisant valoir l’immanence radicale prônée par Spinoza, l’A. cerne les variations de l’affectivité : la question se pose de savoir comment celle-ci suscite et déclenche les relations interindividuelles sous-jacentes soit aux passions soit à la joie et à la béatitude. Pour éclairer les difficultés, de manière très pédagogique, Diana Cohen fournit des exemples, même personnels, afin d’appuyer l’argumentation spinoziste.

Le livre rassemble plusieurs textes de grand intérêt, dont quelques-uns ont déjà été publiés. Je recommande notamment : « ¿El bien y el mal? O, ¿lo bueno y lo malo? » (p. 189-216) et « Las vías de liberación humana » (p. 217-235). L’A. examine donc des questions qui ont trait à la philosophie pratique ; elle le fait de façon dynamique et ouverte, sans éviter les questions qui peuvent se poser : la tension fini-infini, l’importance du conatus, le rôle joué dans l’agir humain par l’imagination et le corps, le rapport égoïsme-altruisme, la mort, le suicide. Parmi les annexes, on note le guide de lecture de l’Éthique établi par Axel Cherniavsky à partir des analyses de M. Gueroult et P. Macherey. Une autre annexe dépeint un paysage du spinozisme contemporain, plus proche de la vie que les conceptions hyper-rationalistes de la période précédente.

Maria-Luisa DE LA CÁMARA

Lire l’intégralité de ce compte rendu et l’ensemble du Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX chez notre partenaire Cairn

Pour citer cet article : Maria-Luisa DE LA CÁMARA, « Diana COHEN : Spinoza. Una cartografía de la Ética, Buenos Aires, Eudeba, 2015 » in Bulletin de bibliographie spinoziste XXXIX, Archives de Philosophie, tome 80/4, Octobre-décembre 2017, p. 803-833.


♦♦♦